6 mesures phare

6 mesures-phares du Plan national de santé publique 2018

Résumé

Le 27 juin 2018, Vin & Société a rendu sa contribution au Plan national de santé publique « Priorité Prévention » (PNSP), répondant à la « révolution de la prévention » voulue par le président de la République.

30 mesures fortes portées par la filière vitivinicole viennent ainsi répondre à deux enjeux : la protection des populations à risque et la responsabilité dans la consommation de vin. La ministre des Solidarités et de la Santé et le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation ont accueilli favorablement la volonté de la filière vitivinicole de s’associer aux politiques publiques de prévention.

Les 6 mesures-phares de la contribution au PNSP

Contribuer à la diffusion du message « zéro alcool » pendant la grossesse

Vin & Société est favorable à l’amélioration de la visibilité du pictogramme « femme enceinte » (proposition d’une taille minimale de 8 mm). Parce qu’un pictogramme n’a de sens que si les femmes sont informées en amont, Vin & Société s’implique en 2019 pour relayer le message « Zéro alcool pendant la grossesse » avec une campagne d’information à destination des femmes enceintes, diffusée dans la presse féminine et parentale et sur les réseaux sociaux en octobre/novembre 2019.

 

Faire mieux respecter l’interdiction de vente d’alcool aux mineurs en améliorant la formation des professionnels

Ce travail s’effectuera en concertation avec la grande distribution et les professionnels en contact avec les consommateurs. Il s’agit de mieux former les personnels de vente à l’interdiction de vente d’alcool aux mineurs. La mise en œuvre débutera début 2020.

 

Intensifier la lutte contre le binge drinking

En orientant vers des comportements responsables à travers des démarches de pairs et des initiatives mobilisant les réseaux sociaux.

Une charte de bonnes pratiques a d’ores et déjà été diffusée auprès des clubs œnologiques de l’enseignement supérieur.

 

Informer sur les risques liés à la conduite sous l’influence de l’alcool à travers des partenariats locaux

Avec la Sécurité et la Prévention routières, la promotion du « conducteur désigné », des solutions alternatives pour le retour au domicile, des outils de contrôle de l’alcoolémie, etc. En 2021, des outils de contrôle électroniques ou numériques seront mis en place lors des fêtes viticoles dans toutes les régions.

 

Promouvoir les comportements responsables auprès des consommateurs

Grâce au guide de la consommation responsable mis à disposition dans les fêtes viticoles et chez les vignerons ; et auprès des vignerons grâce à la diffusion d’un éventail des gestes et attitudes à adopter pour inciter les visiteurs à consommer avec modération.

Depuis juin 2019, Vin & Société déploie une campagne d’information promouvant le geste de recracher lors d’une dégustation de vin. Signée « Tous ceux qui recrachent mon vin l’adorent », cette campagne d’information est incarnée par les hommes et les femmes de la filière vitivinicole. 

 

Améliorer l’autorégulation en matière de publicité et favoriser les bonnes pratiques

En septembre 2018, Vin & Société a adhéré formellement à l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP).

Afin de mieux former les professionnels à la loi Evin (loi encadrant la publicité), Vin & Société a développé un outil d’e-learning dédié à la loi Evin. Il sera disponible en libre accès début novembre 2019.


En bref, les chiffres clés du plan de prévention :

  • 30 mesures proposées par la filière vitivinicole dans le cadre du Plan national de santé publique.

  • 4,8 millions d’euros sur 4 ans engagés par les filières de boissons alcoolisées.

  • 21 interprofessions et 7 organisations professionnelles mobilisées pour la mise en œuvre du Plan de prévention.