Objectif de la campagne

Cette campagne a pour objectif de sensibiliser les jeunes aux dangers de l’alcool au volant en utilisant un ton non moralisateur à travers l’expression détournée « chuis pas ta mère, mais… ». Elle rappelle que lorsque l’on a bu on a tendance à ne plus maîtriser ce que l’on fait et à faire des « conneries » et que « la pire de toutes, ça serait de conduire ! ».

A retenir

Les Ottos, petits personnages verts que l’on retrouve sur l’ensemble du dispositif. 

Campagne diffusée pendant l’été 2015
Pays : Belgique
Langue : Français
Cible : les jeunes
Initiée par : Agence Wallonne pour la Sécurité Routière (AWSR)
Site officiel : https://chuispastamere.be/

Facebook

Un dispositif sur le site permet de faire passer le message de cette campagne à ses amis Facebook.

Il suffit de choisir un de ses amis et un message complètement décalé est généré sur le mur Facebook de la personne. Ces posts ont vocation à démontrer que lorsque l’on boit, on peut ne plus maîtriser ce que l’on fait.

Quizz concours

Un concours a été organisé durant tout l’été 2015 via le site Internet de la campagne. Pour jouer, il suffisait de répondre à un petit quizz de quatre questions portant sur la limite légale en matière d’alcool au volant ou encore le nombre de tués dans des accidents de la route dus à l’alcool en Wallonie.

Actions sur le terrain

Des actions de sensibilisation ont été menées tout l’été sur plusieurs événements. Au programme : quizz concours, essai de lunettes « vision alcool » pour tester les effets de l’alcool…

Simulateur d'alcoolémie

Sur le site Internet, un simulateur permet de connaître ses limites de consommation d’alcool en fonction de son poids et sexe, soit de calculer son taux d’alcoolémie en gramme/litres en rentrant son poids et son sexe. 

Chiffres clés

1 g/l

x 4 le risque d'avoir un accident de voiture

85

tués dans des accidents dus à l’alcool en Wallonie

Google+ Linkedin Partager par Email