Objectif des courts métrages

Sensibiliser les jeunes français aux risques du binge drinking avec des spots de moins d’une minute mettant en scène de jeunes étudiants confrontés à ce phénomène d’alcoolisation rapide. 

À retenir

Certains de ces spots réalisés par des étudiants de l’EICAR se sont vu décerner des prix remis par le ministère de l’Éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative.

Ces courts métrages servant de prévention contre l’ivresse expresse (« binge drinking ») ont été diffusés sur les chaînes du groupe M6. 

Partenariat réalisé en 2012

Pays : France

Langue : Français

Cible : les étudiants et les 16-24 ans 

Spots réalisés par l’École internationale de création audiovisuelle et de réalisation (EICAR) sous l’égide du ministère de l’Éducation nationale

Courts métrages

Les étudiants de l’EICAR ont eu comme tâche de réaliser des courts métrages mettant en avant une pratique répandue chez les 16-24 ans consistant à absorber une quantité maximale d’alcool en un minimum de temps (le « binge drinking »). Une dizaine de spots ont ainsi été présentés à un grand jury présidé par l’actrice Coline Serreau et notamment composé du réalisateur Gérard KRAWCZYK, du réalisateur Jean-Paul LILIENFELD, de l'assistant réalisateur Fabien VERGEZ, de Mme la Ministre Jeannette BOUGRAB, du vice-président et directeur des antennes et des contenus du groupe M6, Thomas VALENTIN, du président d'AXA Prévoyance, Éric LEMAIRE, et du directeur de l'EICAR, Robert Baquiast.

Les spots primés sous l’égide du ministère de l’Éducation nationale sont les suivants :

« L'alcool tue » de Tom Vella, grand prix du jury

Cette vidéo met en scène un groupe d’amis. Après avoir consommé une quantité d’alcool élevée, l’un d’eux ne va pas se réveiller. On y voit alors la détresse de ce groupe d’amis confronté aux conséquences du binge drinking.       

« Branché » de Anne Pasquet, prix spécial du jury

L’étudiante montre dans ce spot que le binge drinking, ce n’est pas branché du tout, contrairement à ce que les jeunes peuvent croire. Elle montre pour cela une jeune femme branchée qui le devient de moins en moins au fur et à mesure de la soirée et des verres d’alcool qu’elle enchaîne. Le message « le binge drinking n’est pas une mode c’est un fléau » conclut la vidéo.

« Boire ou grandir » de Lou Tavaglione, prix AXA prévention

Cette vidéo fait le parallèle entre un enfant de 18 mois et un adolescent qui consomme de l’alcool. L’adolescent perd ses facultés cognitives au fur et à mesure qu’il consomme de l’alcool, le faisant ressembler à un enfant de 18 mois encore en plein apprentissage.

La conclusion est d’ailleurs : « Boire ou grandir, il faut choisir », ce qui peut aussi faire référence au fait que l’alcool consommé jeune peut nuire au bon développement.

« Pour se rebeller » de Wolfgang Korwin Zmijowski, mention du jury

Ce spot se déroule lors d’une soirée entre amis. L’un d’eux prend la parole pour inviter ses amis à se rebeller contre les interdits (cigarette, alcool, relations sexuelles, etc.) et ces derniers sont conquis. Cependant, à la fin de son discours, ils semblent tous inanimés, à cause de l’alcool qu’ils ont consommé en grande quantité. Le message « pour se rebeller, il faut pouvoir se lever » conclut la vidéo.

Google+ Linkedin Partager par Email