Consommation des jeunes
Prévention

Consommation des jeunes

A toi de choisir

A toi de choisir : programme de prévention pédagogique destiné aux jeunes… et aux adultes qui les accompagnent !

Lancé auprès des 6 800 établissements du secondaire, en novembre 2009, ce programme est destiné en priorité aux 13 ‐ 16 ans, et se décline sur deux sites : celui destiné aux adolescents (atoidechoisir.fr) et celui destiné à leurs parents, professeurs et personnels scolaires (atoidechoisir.info). Son objectif ? Donner des outils et des repères efficaces et cohérents pour retarder la première prise d’alcool, prévenir l’abus d’alcool chez les jeunes… et promouvoir une consommation responsable. Il permet aussi d’initier un dialogue indispensable entre les jeunes et les adultes qui les accompagnent chaque jour. 
Un an plus tard, la page et le site Atoidechoisir.info ont déjà fédéré une petite communauté d’ados, autour de tests spécialement conçus pour eux et de concours de recettes sans alcool, par exemple… Des retours encourageants auprès d’une cible très exigeante et difficile à captiver, puisque habituée à « zapper » d’un contenu à l’autre.

Du côté des adultes, ce sont les infirmières scolaires qui ont le mieux relayé cette campagne. Les 200 que nous avons identifiées plébiscitent ces outils, essentiels à leur accompagnement des ados. En effet, ni profs, ni médecins, elles bénéficient d’un rapport privilégié avec les jeunes qui se confient facilement à elles (elles voient ainsi au moins 80% des jeunes au moins une fois au long de leur vie scolaire !) Elles ont donc besoin d’outils d’information, de dialogue et de prévention… qui ne soient pas moralisateurs ! Pari réussi avec le 4 pages « mode d’emploi » d’une soirée réussie, diffusé à 150 000  exemplaires en 1 an. A noter : seuls 0.3% des établissements ont refusé la distribution de ces dépliants.
Lancé auprès des 6 800 établissements du secondaire, en novembre 2009, ce programme fut destiné en priorité aux 13 ‐ 16 ans, et se déclinait sur deux sites : celui destiné aux adolescents (atoidechoisir.fr) et celui destiné à leurs parents, professeurs et personnels scolaires (atoidechoisir.info). Son objectif ? Donner des outils et des repères efficaces et cohérents pour retarder la première prise d’alcool, prévenir l’abus d’alcool chez les jeunes… et promouvoir une consommation responsable. Il permettait aussi d’initier un dialogue indispensable entre les jeunes et les adultes qui les accompagnent chaque jour.

Un an plus tard, la page et le site Atoidechoisir.fr ont fédéré une petite communauté d’ados, autour de tests spécialement conçus pour eux et de concours de recettes sans alcool. Des retours encourageants auprès d’une cible très exigeante et difficile à captiver, puisque habituée à « zapper » d’un contenu à l’autre.

Du côté des adultes, ce sont les infirmières scolaires qui ont le mieux relayé cette campagne. Les 200 que nous avons identifiées, plébiscitent ces outils, essentiels à leur accompagnement des ados. En effet, ni profs, ni médecins, elles bénéficient d’un rapport privilégié avec les jeunes qui se confient facilement à elles (elles voient ainsi 80% des jeunes au moins une fois au long de leur vie scolaire !) Elles ont donc besoin d’outils d’information, de dialogue et de prévention… qui ne soient pas moralisateurs ! Pari réussi avec le 4 pages « mode d’emploi » d’une soirée réussie, diffusé à 150 000  exemplaires en 1 an. A noter : seuls 0.3% des établissements ont refusé la distribution de ces dépliants.

Ce programme avait pour objectif de:


  1. 1 Doter les adultes travaillant auprès des adolescents d’outils leur permettant d’ouvrir une parole libre sur l’alcool, les tentations offertes aux jeunes, et les abus, pour mieux alerter sur les risques et définir les interdits
  2. 2 Informer sans tabou les collégiens au moment où ils sont le plus vulnérables et en recherche de transgressions, sur les risques liés à l’alcool : conséquences physiques, sociales, accidents, …
  3. 3 Leur donner les moyens de maîtriser les règles d’une consommation socialement encadrée par rapport aux consommations à risque (de type « binge drinking »)
  4. 4 Utiliser le relais des établissements scolaires pour renforcer l’information.

Débats

"L'attitude responsable, c'est avant tout un respect du produit"

Entretien avec Christian Stévanin

Chiffres

 

La tendance bio

Société, le 10.12.2010