Le 1er septembre dernier, l’Association a poursuivi son engagement et son travail de sensibilisation en étant auditionnée par la mission parlementaire sur la sécurité routière. Parmi les messages portés : les initiatives déjà mises en œuvre par ses adhérents,  ses préconisations et la promotion d’une action constructive de responsabilisation de chacun dans ses comportements… plutôt qu’une stigmatisation de l’alcool comme seule responsable de l’insécurité routière. Avec une conviction forte : une remise en cause du taux légal de 0,5 g/L relève du symbolique, mais serait sans effet aucun sur la mortalité routière.

Depuis sa création, Vin & Société a inscrit la problématique de la sécurité routière au cœur de ses préoccupations : Elle a signé un partenariat avec la Sécurité routière en décembre 2007, à l’occasion de la campagne « Soufflez, vous saurez » pour promouvoir l’usage de l’éthylotest et montrer qu’il est possible d’allier consommation de vin et conduite citoyenne, à condition de s’autocontrôler. C’est ainsique la filière vin a diffusé près de 100.000 éthylotests par an. Dans cette ligne, elle recommande une série de mesures et de programmes pédagogiques auprès notamment des populations les plus « critiques » (jeunes et adultes dépendants). elle se félicite donc des mesures récemment prises pour systématiser les mesures de contrôle par éthylotest à la sortie des établissements de nuit, et de la mise en place du dispositif « capitaine de soirée ». Mais elle rappelle aussi que la promotion de l’autocontrôle et l’enseignement des repères de consommation raisonnable sont le corollaire nécessaire de ces actions. . Vin & Société insiste également sur le rôle préventif et fortement dissuasif joué par l’entourage immédiat (famille, amis, collègues) et propose de promouvoir la responsabilité collective par le biais de campagnes de communication grand public, en partenariat avec la sécurité routière ou l’INPES, rappelant les repères de consommation en dessous desquels, un conducteur peut prendre le volant sans risque pour la collectivité.

Ces messages forts et la volonté de Vin&Société de travailler en partenariat avec les pouvoirs publics ont été très bien accueillis par les parlementaires présents, qui devraient remettre leur rapport définitif fin octobre

@vinetsociete

[Etude @INSEEC_U_Wine] Avec 5,32 millions d'hectolitres de #vin consommés en 2017, Paris et son agglomération const… https://t.co/06expa15rB Lien du tweet

4 heures 47 min

[Agenda] @michelmaffesoli apportera son analyse sur "l'hédonisme, le cœur battant d’une postmodernité en gestation… https://t.co/cjJ0ixQxYY Lien du tweet

7 heures 17 min

.@lesgrappes x @le_Parisien nous expliquent pourquoi il est parfois essentiel de #carafer un #vin ! #dégustation https://t.co/d2Fh1EpmlF Lien du tweet

9 heures 57 min