La commission spéciale du projet de loi dit « Macron » a choisi de maintenir la définition de la publicité adoptée au Sénat en première lecture début mai.

Les parlementaires permettent aux journalistes et aux acteurs de l’oenotourisme de sortir de l’insécurité juridique.
Les 500 000 acteurs de la vigne et du vin, au travers de Vin & Société, saluent un vote qui concilie santé publique, information et promotion responsable du vin.

La commission spéciale du projet de loi dit « Macron » a choisi de maintenir la définition de la publicité adoptée au Sénat en première lecture début mai.Les parlementaires permettent aux journalistes et aux acteurs de l’oenotourisme de sortir de l’insécurité juridique.Les 500 000 acteurs de la vigne et du vin, au travers de Vin & Société, saluent un vote qui concilie santé publique, information et promotion responsable du vin.

Télécharger le communiqué

@vinetsociete

Notre rdv #décryptage est terminé ! Un grand merci à Hubert Sacy, directeur général d'@educalcool, et @PauRocaVINO,… https://t.co/gWF5sYs8k1 Lien du tweet

10 heures 42 min

"Moins c'est mieux donc rien c'est bien, cette formule fonctionne pour le tabac mais pas pour l'#alcool" Hubert Sac… https://t.co/RezyBIAdBi Lien du tweet

10 heures 43 min

"L'obligation de donner le mode d'emploi de son produit, c'est une responsabilité pour la filière #vitivinicole et… https://t.co/MWbyN7p027 Lien du tweet

10 heures 49 min