« Un courrier de la Présidence de la République fin janvier 2018, avait permis de lever les craintes sur la politique de « dénormalisation » de la consommation de boissons alcoolisées envisagée par le gouvernement dans sa Stratégie Nationale de Santé, publiée le 31 décembre 2017. En distinguant les consommations excessives et à risque et en nous proposant de participer à une politique de prévention sans précédent dans notre pays, le président de la République a envoyé un signal fort et un message clair, faisant la démonstration que les vieilles idéologies avaient vécues. N'en déplaise à certains.

Les déclarations d’Agnès Buzyn sur France 2, le 7 février, lors du débat « L’alcool, un tabou français » ont stupéfait la filière viticole. Nous sommes consternés d’entendre selon les propres termes de la ministre : « avec modération (…) c’est un mauvais mot ; "l’alcool est mauvais pour la santé" serait le vrai message de santé publique ».

Télécharger le communiqué

@vinetsociete

Retour sur la table ronde #2 du dernier @vinocamp Paris : succès et difficultés du développement des #startup du… https://t.co/v2trq28CbV Lien du tweet

10 heures 31 min

Vous êtes #vigneron et vous souhaitez communiquer sur #Instagram ? Retrouvez nos bonnes pratiques et nos conseils i… https://t.co/E8D0WPKMgo Lien du tweet

12 heures 36 min

Retrouvez tous les chiffres clefs du #vin en #Europe en une infographie : https://t.co/Do4Yh9a9Zq Lien du tweet

1 jour 5 heures