Consommation responsable
Prévention

Consommation responsable

Avec mes enfants…

Vous avez des enfants. Vous souhaitez les sensibiliser à la culture du vin et à la consommation mesurée. C’est aussi votre rôle de parent de les éduquer au "bien boire", pour faire la différence entre le plaisir des vins et les risques de l’alcool abusif et de l’addiction. Selon l’âge, selon les enfants, vous leur parlerez et agirez différemment. Mais il vous revient de leur montrer la voie. Loin d’un "prêt à penser" artificiel, voici quelques conseils utiles pour que le vin reste toujours un plaisir à partager.

 
  1. 1

    Astuce n°1 : vers quel âge commencer ?

    La loi stipule que l’âge légal pour consommer de l’alcool est 18 ans... Mais déguster n’est pas boire.... Gardez bien en mémoire que l’alcool a des effets sur le cerveau en développement qui devient mature à l’âge de 20 ans environ. Dans certaines familles, on peut permettre à titre exceptionnel à un jeune de goûter un vin. Cet esprit d’ouverture et de découverte favorisera plus tard la modération, en évitant qu’il cherche à en consommer à votre insu. Papa, qu’est-ce que tu bois ? Dès 6 ou 7 ans, les enfants s’interrogent sur ce breuvage mystérieux dans votre verre, qui lui est interdit mais que vous appréciez. Vous pouvez créer un échange fructueux sur le vin, le démystifier, et lui parler du plaisir que vous procurent ses arômes... Ne lui cachez pas pour autant que la consommation d’alcool est interdite aux mineurs de moins de 18 ans.
  2. 2

    Astuce n°2 : soyez vous-mêmes !

    Avec des parents responsables et conscients, les enfants sont mieux protégés et seront demain des adultes avertis et éduqués. Les enfants ont tendance à imiter les comportements parentaux : n’oubliez pas que le modèle, c’est vous. Si vous consommez apaisé, si vous préférez le plaisir du vin à l’alcool rapide, la convivialité à l’ivresse, il y a une bonne chance qu’ils le fassent aussi à leur tour. Parlez-en ensemble, expliquez, et écoutez. Ce qu’ils disent, ce qu’ils montrent est déterminant.
  3. 3

    Astuce n°3 : partagez une histoire, une passion

    Surtout pas de sermons ! Les enfants, et plus encore les adolescents comprennent les choix bien assumés, jusque dans la subtilité... saisissez l’occasion de vacances dans un vignoble, ou d’un repas de fête, pour évoquer avec eux la richesse de nos terroirs, le travail du vigneron et les plaisirs simples du vin qui accompagnent notre gastronomie. Aiguisez la curiosité des plus grands à l’évocation de la richesse et la diversité des arômes des vins. C’est aussi une bonne occasion pour leur expliquer l’importance de ne pas abuser, pour protéger leur santé et celle des autres. Evoquez avec eux les risques d’une consommation non maîtrisée. La prévention commence dans la famille, et l’éveil au goût y participe. La diversité des vignobles en France offre une grand éventail d’expériences. Profitez donc de la curiosité naturelle de vos enfants pour leur apprendre à apprécier le bon vin. Bien initiés, ils sauront demain refuser le trop. A l’occasion d’un repas convivial, offrez-leur d’exercer leur nez au-dessus d’un verre ; plus grands, ils pourront jouer à identifier des arômes significatifs d’un vignoble.
  4. 4

    Astuce n°4 : éveiller leur intérêt

    Les enfants sont attachés aux événements exceptionnels, et aux symboles. Profitez-en. Après la naissance de chacun de vos enfants, pourquoi ne pas vous constituer une cave de bouteilles de leur année ? Choisissez des crus de diverses régions viticoles. Ainsi, à chaque anniversaire, vous pourrez lui présenter une bouteille différente. Sa bouteille. Et vous verrez sa fierté devant une bouteille de son âge. Avec les années, vous pourrez partager en famille les souvenirs... 

Débats

"L'attitude responsable, c'est avant tout un respect du produit"

Entretien avec Christian Stévanin

Chiffres

 

La tendance bio

Société, le 10.12.2010