Grégoire Kalt - journal

Dans le cadre de sa mission d’information et d’orientation de ses 46 pays membres, l’OIV, l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin, a publié le 15 avril 2015 une note de conjoncture sur le marché viticole mondial. Exportations, production, consommation… L’étude confirme les nouveaux contours de ce grand marché mondial. Parmi eux : une consommation en baisse dans les pays traditionnellement consommateurs au profit de nouveaux pays (Etats-Unis et Asie notamment)

CONSOMMATION

CONSOMMATION
5 pays consomment à eux seuls la moitié du vin du monde. 
1 - USA > 13%
2 - France > 12%
3 - Italie > 9%
 4 - Allemagne >8%
5 - Chine > 7%
A savoir
> Consommation mondiale en légère baisse: 240 millions d’hectolitres (contre 242 millions d’hectolitres en 2013).
> La Chine devient le 1er pays consommateur de vin rouge.
> Les pays traditionnellement consommateurs poursuivent leur recul (ou stagnation), au profit de nouveaux pays consommateurs en Europe et hors-Europe. 
PRODUCTION 
5 pays représentent 50% de la superficie viticole mondiale.
1- Espagne 1021mha (milliers d’hectares)
2- Chine 799 mha
3- France 792 mha
4- Italie 690 mha
5-Turquie 502 mha
La France reprend la 1ère place (devant l’Italie et l’Espagne) pour la production de vin en 2014.
1- France 46,6 Miohl (millions d’hectares)
2- Italie 44,7 Miohl
3- Espagne 41,6 Miohl
4- USA 22,3 Miohl
5- Argentine 15,1 Miohl
A savoir 
> Une année 2014 dans la bonne moyenne : 279Miohl au niveau mondial ; une récolte relativement élevée en France et en Espagne.
> Une diminution des vignobles européens compensée par l’augmentation des vignobles dans le reste du monde (surtout en Chine).
> La France fait partie des pays en décroissance tendancielle alors que la Chine, les Etats-Unis, l’Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande, pays constituant ce qu’on appelle le Nouveau Monde du vin, font partie de ceux en croissance.
ECHANGES INTERNATIONAUX 
La croissance reprend en volume (104 Miohl) et se stabilise en valeur à 26 Mrd EUR. Les échanges commerciaux de vin sont largement dominés par l’Espagne, l’Italie et la France qui représentent plus de la moitié des exportations en valeur (15,2 Mrd EUR) et 56% du volume du marché mondial en 2014, soit 57,4 Miohl.
EXPORTATIONS
Des exportations en augmentation (en volume et valeur) depuis 2014. Si la France est le 1er pays exportateur en valeur, l’Espagne l’est en volume. 
En Volume 
1- L’Espagne > 22,6 Miohl
2- L’Italie > 20,5 Miohl
3- La France > 14,4 Miohl
4-  Le Chili > 8 Miohl
5- L’Australie > 7,3 Miohl
En Valeur 
1- La France > 7730 Millions d’euros
2- L’Italie > 5078 Millions d’euros
3- L’Espagne > 2468 Millions d’euros
4- Le Chili > 1388 Millions d’euros
5- L’Australie >1262 Millions d’euros
A savoir 
Modification de la structure des exportations :
- baisse du poids des exportations en bouteille
-croissance forte du poids des vins effervescents
-augmentation lente et régulière du poids des échanges du vin en vrac
IMPORTATIONS   
Les 6 premiers pays importateurs
1> Allemagne : 15,2 millions d’hectolitre
2> Royaume-Uni : 13,4 millions d’hectolitre
3> Etats-Unis : 10,7 millions d’hectolitre
4> France : 6,5 millions d’hectolitre
5> Russie : 4,7 millions d’hectolitre
6> Chine : 4, 6 millions d’hectolitre
A savoir
-Ces six premiers pays importateurs représentent plus de la moitié des importations totales. 
- La plus forte réduction en volume et valeur des importations est constatée par la Russie.CONSOMMATION

5 pays consomment à eux seuls la moitié du vin du monde :

  1. USA > 13%
  2. France > 12%
  3. Italie > 9% 
  4. Allemagne >8%
  5. Chine > 7%

A savoir

> Consommation mondiale en légère baisse: 240 millions d’hectolitres (contre 242 millions d’hectolitres en 2013).

> La Chine devient le 1er pays consommateur de vin rouge.

> Les pays traditionnellement consommateurs poursuivent leur recul (ou stagnation), au profit de nouveaux pays consommateurs en Europe et hors-Europe. 


PRODUCTION 

5 pays représentent 50% de la superficie viticole mondiale :

  1. Espagne > 1021mha (milliers d’hectares)
  2. Chine > 799 mha
  3. France > 792 mha
  4. Italie > 690 mha
  5. Turquie > 502 mha

La France reprend la 1ère place (devant l’Italie et l’Espagne) pour la production de vin en 2014 :

  1. France > 46,6 Miohl (millions d’hectares)
  2. Italie > 44,7 Miohl
  3. Espagne > 41,6 Miohl
  4. USA > 22,3 Miohl
  5. Argentine > 15,1 Miohl

A savoir

> Une année 2014 dans la bonne moyenne : 279Miohl au niveau mondial ; une récolte relativement élevée en France et en Espagne.

> Une diminution des vignobles européens compensée par l’augmentation des vignobles dans le reste du monde (surtout en Chine).

> La France fait partie des pays en décroissance tendancielle alors que la Chine, les Etats-Unis, l’Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande, pays constituant ce qu’on appelle le Nouveau Monde du vin, font partie de ceux en croissance.


ECHANGES INTERNATIONAUX 

La croissance reprend en volume (104 Miohl) et se stabilise en valeur à 26 Mrd EUR. Les échanges commerciaux de vin sont largement dominés par l’Espagne, l’Italie et la France qui représentent plus de la moitié des exportations en valeur (15,2 Mrd EUR) et 56% du volume du marché mondial en 2014, soit 57,4 Miohl.

 

EXPORTATIONS

Des exportations en augmentation (en volume et valeur) depuis 2014. Si la France est le 1er pays exportateur en valeur, l’Espagne l’est en volume. 

En volume :

  1. L’Espagne > 22,6 Miohl
  2. L’Italie > 20,5 Miohl
  3. La France > 14,4 Miohl
  4. Le Chili > 8 Miohl
  5. L’Australie > 7,3 Miohl

En valeur :

  1. La France > 7730 Millions d’euros
  2. L’Italie > 5078 Millions d’euros
  3. L’Espagne > 2468 Millions d’euros
  4. Le Chili > 1388 Millions d’euros
  5. L’Australie >1262 Millions d’euros

A savoir 

Modification de la structure des exportations :

  • baisse du poids des exportations en bouteille
  • croissance forte du poids des vins effervescents
  • augmentation lente et régulière du poids des échanges du vin en vrac


IMPORTATIONS   

Les 6 premiers pays importateurs :

  1. Allemagne : 15,2 millions d’hectolitre
  2. Royaume-Uni : 13,4 millions d’hectolitre
  3. Etats-Unis : 10,7 millions d’hectolitre
  4. France : 6,5 millions d’hectolitre
  5. Russie : 4,7 millions d’hectolitre
  6. Chine : 4, 6 millions d’hectolitre

A savoir

Ces six premiers pays importateurs représentent plus de la moitié des importations totales. - La plus forte réduction en volume et valeur des importations est constatée par la Russie.

 

Retrouvez toutes les informations sur la note de conjoncture viticole 2015 de l'OIV ici.

Mots-clés

Google+ Linkedin Partager par Email