Baromètre SOWINE/SSI 2018

Qui est le consommateur de vin en 2018 ? Réalisé auprès d’un échantillon de 1000 personnes représentatives de la population française, en octobre 2017, le nouveau baromètre Sowine 2018 dresse le portrait d’un consommateur toujours plus éclairé et connecté.

Les hommes, ces grands consommateurs

La parité n’est pas encore de mise dans la consommation de vin ! Parmi les 41% de Français qui se disent grands consommateurs, 61% sont des hommes. 54% se déclarent très intéressés par le vin et 65% se voient comme des amateurs éclairés. Le précieux nectar reste donc une affaire d’hommes… et d’expérience aussi (65% sont âgés de 50 à 65 ans). Côté femmes, la consommation se fait plus modeste : parmi les 34% de Français se déclarant consommateurs réguliers, 55% sont des femmes qui se voient comme assez peu connaisseuses dans le domaine. 54% se disent moyennent intéressées par le vin et 65%, une bonne majorité donc, se déclarent complètement néophytes. La part des « amatrices éclairées » est tout de même passée de 25 à 34% entre 2011 et aujourd’hui.

 

Un intérêt croissant pour le vin

Les Français s’intéressent chaque année davantage au vin, ils aiment connaître son origine, comprendre son appellation ou sa note de dégustation. Le nombre de personnes très intéressées gagne ainsi 4 points et le nombre de personnes peu intéressées en perd 5. Et depuis 2 ans, le nombre de néophytes diminue au profit du nombre d’amateurs. Cet intérêt pour le vin est directement influencé par le lieu d’habitation et les revenus. Les parisiens portent ainsi un intérêt plus prononcé pour le vin : 52% se disent « amateurs éclairés » alors que le reste de la France se déclare néophyte à 56%.

 

Des habitudes bien ancrées

Comme les années précédentes, les Français (deux sexes confondus) préfèrent boire le vin à la maison pour accompagner leur repas ou partager un moment convivial entre amis. Chez les grands consommateurs de vin, 90% savourent le nectar à la maison et 41% le consomment au restaurant. Côté habitudes d’achat, 77% des Français achètent leurs bouteilles de vin en grande distribution, pour un panier moyen de 5 à 10 € par bouteille.

 

L’influence du digital sur la consommation de vin

L’achat en ligne progresse pour atteindre 29% des achats en 2018, contre 10% en 2011. Parmi les plateformes les plus utilisées, les sites de producteurs arrivent en tête avec 51% des achats réalisés en ligne, suivis par les cavistes à 38% et les sites e-commerce à 35%. En ligne, le principal critère de choix est économique : les Français interrogés citent ainsi les prix attractifs (51%) puis les frais de livraison (38%) pour motiver le choix du digital. Internet devient aussi de plus en plus présent comme source d’information : aujourd’hui, 28% des Français cherchent de l’information directement en ligne (vs. 56% à travers leur entourage et 44% par les professionnels). Cette tendance est encore plus marquée chez les Millennials (moins de 35 ans) : 35% d’entre eux ont déjà acheté du vin en ligne, dont 25% sur recommandation des réseaux sociaux, et 40% possèdent une application dédiée au vin sur leur tablette ou leur mobile. 

Pour en savoir plus sur le baromètre SOWINE/SSI

Publié pour la première fois en 2010, le baromètre SOWINE/SSI est la première étude consacrée au rapport des Français avec le vin, aux sources d’information, à l’influence d’Internet et des outils digitaux sur le comportement des consommateurs en France.

L’enquête a été réalisée par le Survey Sampling International en octobre 2017 sur un échantillon de 1002 personnes représentatif de la population française, âgées de 18 à 65 ans. 

A voir sur internet

Retrouvez l'ensemble des résultats du baromètre SOWINE/SSI 2018 ici

A Lire dans notre magazine

Mots-clés

Google+ Linkedin Partager par Email