Grégoire Kalt - bocal poisson

Pour commencer, un constat constant au fil des éditions du baromètre : les Français se déclarent toujours majoritairement néophytes – à hauteur de 60% – et 65% estiment qu’il faut un minimum de connaissances pour apprécier le vin.

En 2015, il apparaît également que le rapport à la consommation de vin devient de plus en plus informé, intelligent, communautaire et connecté. Pour preuve ces différents chiffres : 54% des Français utilisent Facebook au quotidien, 34% ont un compte Twitter, 22% un compte Instagram et 47% un compte YouTube. Les blogs sont également plébiscités puisque 2 Français sur 3 (62%) les consultent et 82% leur accordent une grande importance. Parmi les thèmes les plus suivis, la gastronomie ressort, en 1ere position pour les blogs et en 2e position pour les réseaux sociaux. Les vins et spiritueux sont également présents, à 19% pour les blogs et 17% pour les réseaux sociaux. Enfin, les Français se tournent majoritairement vers leurs pairs (38%) lorsqu’ils ont besoin de conseils pour acheter une bouteille. Les professionnels arrivent en seconde position (23%), devant Internet (8%) et devant les experts (8% guides spécialisés et 4% presse).

Autre constat : on assiste à une mutation de l’offre avec l’apparition de nouveaux services liés à de nouveaux usages. Ainsi, 76% des Français ont un smartphone et 47% une tablette et 32% des Français possèdent au moins une application liée au vin ou à la gastronomie. Ces applications leurs permettent de chercher des conseils en matière d’accords mets/vins (12%), d’acheter un vin en rayon (12%) ou encore de trouver des informations plus complètes sur un vin (11%). Il est également à noter que 28% des Français ont déjà acheté du vin via leur smartphone ou tablette. Une forme de m-commerce (commerce mobile) qui se développe donc, en complément du e-commerce, en forte croissance ces dernières années (30% de Français ont déjà acheté du vin sur Internet en 2015 contre 10% en 2011).

Pour terminer, on peut rapprocher ces résultats des échanges qui ont eu lieu lors de la dernière édition du Food is Social, le 23 novembre à Paris. Plusieurs tendances y avaient été évoquées, comme la mutation des blogueurs qui ne se définissent plus aujourd’hui uniquement par leurs blogs mais deviennent des influenceurs multi-média, présents aussi bien sur Twitter, Instagram, YouTube. Les marques sont également confrontées à cette présence des Français sur de multiples canaux de communication. Enfin, si les Français recherchent de plus en plus de conseils et informations sur le vin, c’est également le cas en matière de gastronomie et de food, comme le montre une étude Opinion Way réalisée en novembre 2015 (81% des Français cherchent par exemple des recettes de cuisine sur Internet). 

 

Retrouvez l’ensemble des résultats du baromètre SOWINE/SSI ici.

Mots-clés

Google+ Linkedin Partager par Email