Nuage de mots

Le Big Data, c’est un mot à la mode et c’est aussi un univers opaque voire complètement inconnu pour beaucoup de monde.

1/ Le Big Data et l’Open Data : les deux mots clefs de demain

1/ Le Big Data et l’Open Data : les deux mots clefs de demain
BIG DATA : ce sont toutes les données qu’il est possible de collecter sur les utilisateurs à travers les sites Internet, les applications, les réseaux sociaux, les ordinateurs, les smartphones ou encore les objets connectés. Elles permettent notamment d’identifier et d’anticiper les comportements des publics et/ou consommateurs (comportements d’achat, centres d’intérêt, profils des personnes…). On parle de « big » data en raison de leurs caractéristiques, à savoir leur important volume, leur vélocité et leur variété. 
Prenons un exemple dans le monde du vin : à travers la multiplication des applications (Tagawine, Vivino…) et le développement de l’usage des objets connectés  au service du processus viticole, des données variées et en grand volume sont collectées sur les caractéristiques d’un vin, sa production, son propriétaire, sa région d’origine…
OPEN DATA : désigne un partage de ressources. Ce sont des informations mises gratuitement à disposition du public, pour une utilisation privée ou commerciale, via une licence ouverte. Ce libre-accès constitue une vraie philosophie qui considère l’information comme un bien public devant être accessible à tous. Mais comme le souligne l’aphorisme « quand c’est gratuit, c’est que c’est toi le produit », cette gratuité n’est bien souvent qu’apparente et les données collectées sur l’utilisateur constituent une vraie monnaie d’échange. 
Au cours de cet atelier du Vinocamp, la question de la création d’une base de données ouverte autour du vin a été soumise. Dans le domaine des produits alimentaires, un tel projet a déjà été mis en œuvre : c’est l’Open Food Facts. 
2/ Les possibilités ouvertes par le Big Data
PREDICTION : avant le Big Data, il était possible de corréler les données entre elles pour en dégager des analyses, des tendances. Aujourd’hui, il devient possible d’identifier très précisément et surtout de prédire le comportement des utilisateurs.
INTELLIGENCE DES DONNEES : ce n'est pas la donnée qui a de la valeur, c'est l'intelligence qu'on met dans la façon de l'exploiter ! Pour se constituer une base de données pertinente et exploitable d’un point de vue marketing, il faut obtenir la bonne information, au bon moment et sur la bonne personne. Pour cela, le ciblage effectué en amont de la collecte est crucial. Il est un facteur décisif du retour sur investissement. 
3/ L’utilisation du Big Data
COLLECTE : l’enjeu principal en matière de DATA est de pouvoir collecter un grand nombre d’informations sur les utilisateurs et surtout des informations pertinentes : la bonne personne, au bon moment et au bon endroit.  Le principe de gratuité (cf définition de l’open data ci-dessus) est l’un des grands moyens pour obtenir ces précieuses informations. 
TRAÇABILITE : c’est le fait de pouvoir suivre un grand nombre de données – savoir d’où elles viennent et qui en est l’auteur par exemple - et d'effectuer des recoupements. La traçabilité est essentielle pour valider la qualité des informations données.  De nouvelles expertises et de nouveaux métiers voient ainsi le jour. C’est notamment le cas du DATA ANALYST qui se charge d’analyser les données collectées pour dégager des modèles prédictifs de comportement et rendre la DATA « intelligente »… comprenez « rentable d’un point de vue marketing ! 
Enfin, pour clore ce glossaire, voici un exemple du développement du Big Data à l’œuvre dans le monde du vin :
VIVINO : c’est le site collectant le plus de données sur les utilisateurs dans le monde du vin. Sa base de données contient plus de 4 millions de vins qui ont été scannés plus de 100 millions de fois et notés 22 millions de fois par la communauté. Comme le déplore un intervenant, ces données sont fermées (contrairement à l’OPEN DATA) et il n’est pas possible d’y accéder. 
A quand donc la création d’une base de données ouverte à tous dans le domaine du vin ? L’appel est officiellement lancé lors du VINOCAMP 2015… 1/ Le Big Data et l’Open Data : les deux mots clefs de demain

BIG DATA : ce sont toutes les données qu’il est possible de collecter sur les utilisateurs à travers les sites Internet, les applications, les réseaux sociaux, les ordinateurs, les smartphones ou encore les objets connectés. Elles permettent notamment d’identifier et d’anticiper les comportements des publics et/ou consommateurs (comportements d’achat, centres d’intérêt, profils des personnes…). On parle de « big » data en raison de leurs caractéristiques, à savoir leur important volume, leur vélocité et leur variété. Prenons un exemple dans le monde du vin : à travers la multiplication des applications (Tagawine, Vivino…) et le développement de l’usage des objets connectés  au service du processus viticole, des données variées et en grand volume sont collectées sur les caractéristiques d’un vin, sa production, son propriétaire, sa région d’origine…

OPEN DATA : désigne un partage de ressources. Ce sont des informations mises gratuitement à disposition du public, pour une utilisation privée ou commerciale, via une licence ouverte. Ce libre-accès constitue une vraie philosophie qui considère l’information comme un bien public devant être accessible à tous. Mais comme le souligne l’aphorisme « quand c’est gratuit, c’est que c’est toi le produit », cette gratuité n’est bien souvent qu’apparente et les données collectées sur l’utilisateur constituent une vraie monnaie d’échange. Au cours de cet atelier du Vinocamp, la question de la création d’une base de données ouverte autour du vin a été soumise. Dans le domaine des produits alimentaires, un tel projet a déjà été mis en œuvre : c’est l’Open Food Facts. 

2/ Les possibilités ouvertes par le Big Data

PREDICTION : avant le Big Data, il était possible de corréler les données entre elles pour en dégager des analyses, des tendances. Aujourd’hui, il devient possible d’identifier très précisément et surtout de prédire le comportement des utilisateurs.

INTELLIGENCE DES DONNEES : ce n'est pas la donnée qui a de la valeur, c'est l'intelligence qu'on met dans la façon de l'exploiter ! Pour se constituer une base de données pertinente et exploitable d’un point de vue marketing, il faut obtenir la bonne information, au bon moment et sur la bonne personne. Pour cela, le ciblage effectué en amont de la collecte est crucial. Il est un facteur décisif du retour sur investissement. 

3/ L’utilisation du Big Data

COLLECTE : l’enjeu principal en matière de DATA est de pouvoir collecter un grand nombre d’informations sur les utilisateurs et surtout des informations pertinentes : la bonne personne, au bon moment et au bon endroit. Le principe de gratuité (cf définition de l’open data ci-dessus) est l’un des grands moyens pour obtenir ces précieuses informations. 

TRAÇABILITE : c’est le fait de pouvoir suivre un grand nombre de données – savoir d’où elles viennent et qui en est l’auteur par exemple - et d'effectuer des recoupements. La traçabilité est essentielle pour valider la qualité des informations données.  De nouvelles expertises et de nouveaux métiers voient ainsi le jour. C’est notamment le cas du DATA ANALYST qui se charge d’analyser les données collectées pour dégager des modèles prédictifs de comportement et rendre la DATA « intelligente »… comprenez « rentable » d’un point de vue marketing!

Enfin, pour clore ce glossaire, voici un exemple du développement du Big Data à l’œuvre dans le monde du vin :

VIVINO : c’est le site collectant le plus de données sur les utilisateurs dans le monde du vin. Sa base de données contient plus de 4 millions de vins qui ont été scannés plus de 100 millions de fois et notés 22 millions de fois par la communauté. Comme le déplore un intervenant, ces données sont fermées (contrairement à l’OPEN DATA) et il n’est pas possible d’y accéder. 

A quand donc la création d’une base de données ouverte à tous dans le domaine du vin ? L’appel est officiellement lancé lors du VINOCAMP 2015… 

Mots-clés

Google+ Linkedin Partager par Email